Aujourd’huisme

 

Je viens d’effectuer une petite recherche Google autour des termes « aujourd’huisme », « todayism » et « oggidisme ». Rien de très convaincant et en tout cas susceptible de consensus digne d’une wikipédiation.

A défaut de pouvoir déposer le terme à un INPI sémantique, j’en propose une définition autant personnelle que prospective. J’attends vos commentaires et suggestions…

L’aujourd’huisme, c’est le procédé rhétorique consistant à précéder une critique sociale par le terme « Aujourd’hui » (ou toute variante de type « de nos jours » ou de l’exécré – injustement, selon moi – « Au jour d’aujourd’hui »…), laissant ainsi entendre que « c’était mieux avant » (cf. le remarquable et drolatique livre homonyme de Michel Serres) et que « tout fout le camp ». Le « -isme » désigne donc un biais, comme dans « strabisme » ou « laxisme », plutôt qu’une idéologie, comme dans « communisme ».

Ce que l’aujourd’huisme n’est pas :
1) le modernisme : c’est même un peu son contraire
2) la conscience de l’instant présent, au sens de la méditation par exemple, ou de l’image de Winnie et Porcelet qui illustre ce post.

Citations :
– « Il n’y a plus de famille aujourd’hui, il n’y a plus que des individus. » (Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées, 1841).
– « C’est tout au plus si la volaille, à l’heure d’aujourd’hui, me paye le feu de ma cheminée. »
(A. France, La Rôtisserie de la Reine Pédauque, 1893).

Une réflexion sur « Aujourd’huisme »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *